Helvetissimmo - Immobilier de prestige - Swiss luxury real estate
15 mars 2018

Cuisine & bains : sous le signe de l’épuré

Cuisines et bains

Cuisines et salles de bains s’allient pour proposer un design d’une grande sobriété au service du confort et de la qualité de vie.

La décoration intérieure obéit à des cycles englobant chaque pièce de la maison, de la cuisine aux chambres, de la salle de bains au salon. Et il semble que l’année 2018 soit marquée par un mouvement unanime, celui d’une grande sobriété allant parfois jusqu’à l’épure. Attention, nous sommes loin de l’élégante froideur qui a marqué les années 90, sous le signe du noir et blanc sans compromis. Place aujourd’hui à un design net mais lumineux, dont tous les artifices sont exclus.
Un concept largement initié par Poggenpohl, le fabricant allemand étant bien souvent le défricheur de tendance le plus suivi du marché. A l’image de l’armoire +STAGE, grâce à laquelle chaque utilisateur peut définir un thème individuel et un équipement spécialement adapté (petit-déjeuner, bar, vaisselier…), tout en répondant à un design unique. Lorsque ses portes escamotables disparaissent dans les parois latérales, elles révèlent des aménagements intérieurs personnalisés au maximum.


Dans le domaine de la planification de cuisines, Leicht présente pour sa part un concept de design qui intègre l’espace de vie qu’est la cuisine dans son environnement global, via un cube agencé librement formant un «espace dans l’espace». Face à l’îlot, il remplit une multitude de fonctions reliant la cuisine avec le reste de l’habitat. Ainsi, un aménagement encore plus convivial de la cuisine ouverte devient possible. L’agencement clair des façades réalisées en élégante laque blanc neige mate correspond à cette architecture extrêmement sobre.


Autre manifestation de cette tendance minimaliste, le fabricant haut de gamme espagnol Pando présente son premier duo composé d’une hotte aspirante et d’une plaque spécialement conçues pour fonctionner ensemble de façon optimale. Allier une hotte escamotable avant-gardiste (Crystal) et une plaque à induction spécialement adaptée en termes de fonctionnalités et d’esthétisme (PI-3’500), une idée simple qui amène encore plus de naturel dans l’occupation de la cuisine.
Le Français Perene a lui aussi mené une réflexion globale sur le design de cuisine dit «sans poignée», où le «sans» exprime aussi le «plus»: plus de fluidité des lignes, plus d’ergonomie, plus de fonctionnalités. Au-delà de critères purement stylistiques, ce design dicté par l’ergonomie, travaillé dans les moindres détails, autorise une préhension des portes à n’importe quel endroit. L’implantation tout en symétrie, où horizontalité et verticalité font jeu égal, est soulignée par un profil qui suit toutes les lignes de la cuisine.

Nouveaux standards

Côté salle de bains, Victoria + Albert présente Eldon, une baignoire aux lignes épurées conçue par le studio Conran + Partners. Minimaliste et compacte, Eldon a été imaginée pour s’adosser avec élégance au mur et convient ainsi particulièrement aux petites salles de bains. Les designers ont relevé un beau challenge: concevoir une baignoire contemporaine et compacte tout en conservant l’esprit luxueux généralement associé aux baignoires en îlot. Pari réussi, outre son style singulier, Eldon dispose d’une surface plane permettant de bénéficier d’un espace de rangement. Aucun détail n’est laissé au hasard : pour faciliter sa pose, Conran + Partners a ainsi créé un vide sous la baignoire pour le passage des écoulements d’eau…


Les douches, autrefois le parent pauvre de la salle de bains, ont aujourd’hui acquis leurs lettres de noblesse. Les douches à l’italienne, notamment, bénéficient d’une popularité croissante. Outre leur élégance, leur installation au ras du sol supprime les risques de trébucher et la salle de bains y gagne en homogénéité et en espace. Lorsque que Bette a présenté en 2006 BetteFloor, le premier receveur de douche au ras du sol en acier titane vitrifié, cela imposait un nouveau standard sur le marché de la décoration haut de gamme. Le fabricant allemand élargit désormais ses gammes BetteFloor et Bette-Floor Side avec neuf nouvelles dimensions de receveurs de douche ultra-plats (jusqu’à 180 x 100 cm). Ces formats élargis ouvrent de toutes nouvelles perspectives de design, plus particulièrement dans le segment des grandes surfaces.

Et parce que le confort du bain passe par la chaleur d’une serviette ou d’un peignoir, soulignons l’efficacité des chauffe-serviettes à infrarouge Redwell, dont le bouton «Booster» permet de lancer le radiateur à pleine puissance en quelques minutes. Une solution qui s’avère esthétique, économique et écologique. Donc éminemment moderne.

Catégories
Tendance